Laisser de la place au doute

15 MARS 2015

C’est une bonne chose d’avoir une passion. Cela permet de s’enthousiasmer, de motiver, de changer, d’influencer les autres.

Mais parfois il y a trop de passion. Je pense que parfois ça donne : plus on est convaincu, moins on est convaincant.

Voici ce dont je veux parler : Quand on défend une cause et qu’on pense, ou fait semblant d’avoir toutes les réponses, quand on ne laisse jamais de place pour la nuance ou le doute, quand on ne concède aucun argument, quand on n’admet pas qu’il y ait des questions sans réponse… les gens vous en porteront d’autant moins de confiance.

Les gens cultivés savent que le monde d’aujourd’hui, avec tout le savoir que nous possédons, est simplement trop complexe pour des réponses noires ou blanches.

A propos des droits des animaux et au sujet du véganisme, il y a certains points que l’on peut déterminer comme ouverts à la discussion :

  • utiliser des animaux dans la recherche médicale est une problématique bien plus difficile à défendre que dans l’alimentation
  • ce n’est pas facile pour tout le monde de devenir vegan
  • les questions de surpopulation animale et des espèces invasives ne sont pas toujours faciles à aborder
  • un monde sans élevage fermier ne sera pas forcément le plus écologique qui soit (bien qu’il serait le moins cruel)
  • c’est totalement possible d’être vegan sans vivre sainement
  • il pourrait y avoir des raisons pour lesquelles vous ou quelque autre personne pourrait manger de la viande (même si c’est seulement celle-ci)
  • pour chacun d’entre nous, des différences existent entre les animaux et les droits qu’ils devraient avoir. Il y a des zones grises et des frontières floues (pensons à certaines espèces marines, aux insectes, moustiques inclus, etc.)

Que cela soit durant un discours public ou une conversation individuelle, mon conseil serait de ne pas faire semblant d’avoir toutes les réponses. Si vous ne la connaissez pas, dites-le. Concédez certaines choses. Si quelque chose n’est pas prouvé ou probant, admettez-le.

Les gens auront plus de facilité à vous porter de l’attention et de la confiance.

Texte original : https://vegansapiosexual.wordpress.com/2015/03/15/leaving-room-for-doubt-2/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s