Mangeriez-vous de la viande pour beaucoup d’argent ?

18 FEBRUARY 2015

Récemment j’ai posé à des végétariens/végétaliens stricts la question suivante sur mon mur Facebook : pour 10 000 €, mangeriez-vous un steak ? Avec près de 200 réponses, c’était une des discussions les plus animées de mon mur autrement plutôt animé.

Comme on pouvait s’y attendre, beaucoup de réponses s’alignaient sur le « non ! Jamais pour tout l’or du monde ! » J’ai senti de la fierté et de la confiance dans ces réponses. Non, bien sûr, ils ne se vendraient pas ! Bien sûr qu’ils ne trahiraient pas leurs principes pour de l’argent ! Heureusement, assez tôt dans la conversation arriva une réponse à mon sens plus réfléchie : une personne a estimé que cela méritait considération, car elle pourrait utiliser cet argent pour sauver des animaux.

C’était aussi mon point de vue, et honnêtement, je n’aurais pas hésité. Je ne suis pas vegan juste pour être vegan. Ma principale raison de l’être est d’aider les animaux et de faire ce que je peux pour que le monde soit un endroit meilleur, pour tous ses habitants. Si quelqu’un m’offrait une belle somme d’argent pour manger un steak (ce qui n’est pas la même chose que de me payer pour tuer un animal, ce que je ne ferais pas), j’accepterais. Et même plus : je m’en voudrais de ne pas le faire. Je choisirais de ne pas mettre ma pureté physique ou idéologique au-dessus des implications pratiques consistant à accepter cette somme.

Je parle volontairement d’une somme assez faible, parce que si je disais par exemple 1 million d’euros la question ne se poserait même pas. Mais même ainsi, apparemment beaucoup de gens ne mordraient pas. Pour être honnête, j’ai du mal à comprendre cette attitude. Je place le pragmatisme et le changement réel au-dessus de tout le reste, et certainement au-dessus de principes dogmatiques. Si cela veut dire, comme je l’ai entendu, qu’ « il y a un problème dans mon veganisme », ainsi soit-il. Je crois que le veganisme, comme bien d’autres mouvements, souffre de trop d’idéologie et a besoin de plus de pragmatisme.

Cela ferait-il une différence si des gens, même un large public, apprenait cette « trahison » ? Probablement. Si je devais le faire à la télévision ce serait sûrement plus difficile, mais je le ferais probablement quand même. Je crois que faire passer le message intrinsèque que tous les vegans ne sont pas des idéologistes dogmatiques sans esprit pratique est déjà utile. De nombreux vegans et animalistes diraient bien sûr que le public aurait eu plus de respect pour la cohérence. Peut-être est-ce vrai, mais je crains que le souci de la cohérence demeure bien plus dans leur esprit que dans celui des omnivores, et que la supériorité de notre infaillible cohérence repousse plus de personnes qu’elle n’en attire.

Ce n’est pas que je ne puisse pas entendre les contre-arguments, mais je n’en ai pas encore rencotnré que je trouve personnellement valide. N’hésitez pas à essayer de changer mon opinion dans vos commentaires… et pensez à voter 🙂

 

Lire la suite en anglais : Eating meat for money, the sequel.

Publicités

2 réflexions sur “Mangeriez-vous de la viande pour beaucoup d’argent ?

  1. Pingback: Laisser de la place au doute | veganforthem

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s